Le projet

 

Créé et coproduit par Cédric Vuille et Phil Santschi, STEADY ENGINE est un projet de 16 chansons qui paie un vibrant hommage à quelques-uns des plus grands artistes du Rocksteady jamaïcain de 1966 à 1968.

 

Tous les morceaux sont joués avec un énorme respect envers ces artistes et leur musique. Il y a là un cocktail de sons, servi par des cuivres (trompette, trombone), une section rythmique complète (basse, batterie, guitare électrique, piano et orgue), des instruments inhabituels (ukulélé, clarinette, banjo, sitar, kalimba) et pas mal de cordes vocales. Il en résulte une originalité et un « feel » incomparables, une impression de musique intemporelle des îles exotiques.

 

« Avec ce disque,
nous voulons faire danser les gens
et les rendre heureux ! »

 

Pour concrétiser ce rêve, Cédric et Phil ont invité quelques vétérans de la scène nationale et internationale du Reggae et du Ska ainsi que du monde du Jazz et de la Soul (voir Bio's : Dennis Bovell, Daniel Spahni, Bobby « Mr Soulman » Johnson, Sam Blaser, etc.).

 

 

Le Rocksteady est un genre musical apparu en Jamaïque au milieu des années 1960. Il est le successeur du Ska et précurseur du Reggae.

 

L’arrivée du Rocksteady est peut-être due à une vague de chaleur qui amena les musiciens à ralentir le tempo. Les DJ et futurs producteurs tels que Prince Buster, Lee Perry, Sir Coxone, ainsi que les chanteurs, toujours à l’écoute de leur public et à l'affut de la concurrence, ont vraisemblablement influencé les musiciens en ce sens.

 

Le Rocksteady reprend certains des éléments du Rhythm&Blues (R&B), du Jazz, du Ska, des rythmes africains et latino-américains. L'un des éléments le plus caractéristique du Rocksteady, comme dans le Ska, ce sont des rythmes à contretemps. Guitare et un piano jouent à contretemps, le charleston de la batterie aussi. On peut se le représenter comme suit : énumérer 1 ET 2 ET 3 ET 4, où ET représente le contretemps.

(…) - Voir: wikipedia

Le Rocksteady c'est quoi ?